An error has happened during application run. See exception log for details.

Echappées vertes sur le Tarn

©Sam John

Des villages pittoresques, une eau crystalline, des falaises somptueuses… Les gorges du Tarn (France) sont une destination de premier choix quand on recherche la beauté sauvage et le dépaysement. Sam JOHN revient pour nous sur cette ce moment hors du temps à naviguer dans ce décor unique et préservé.

S.J : « Les gorges du Tarn, j’en avais souvent entendu parler mais je n’ai jamais eu l’occasion de les admirer. En cette période printanière, le temps est sublime, la nature est en plein réveil. C’est justement le moment idéal pour découvrir ce paradis sauvage situé à 3h de route depuis Toulouse (France) où j’habite. Nous partons avec Margot et sa sœur Chloé en voiture, dans laquelle on a aussi embarqué notre Kayak gonflable Breeze Full HP PRO. Ce kayak de 4,73m se plie en trois sans broncher. Les matériaux rigides mais pliables qui le compose sont extraordinairement résistant aux manipulations.

Après quelques heures de route, nous pénétrons enfin dans les Gorges du Tarn. Plus nous roulons en son cœur, plus un couloir naturel s’élève autour de nous, finissant par nous entourer complètement. En bas, l’eau bleu cristalline aussi fraiche que claire coule paisiblement. Pas de courant violent, des grandes étendues calmes même. L’envie d’aller pagayer à la surface de cette magnifique rivière se fait de plus en plus forte.

UN ENDROIT MAGIQUE

Les « spots » de balade fluviale sont nombreux dans le coin, et accessibles à tout public. On a l’embarras du choix. C’est finalement à Saint-Chély-du-Tarn que nous coupons le moteur de la voiture pour sortir notre Kayak.

L’endroit est magique. Falaises minérales partiellement couvertes d’épais buissons accrochés à flan, le tout surplombant la rivière ; Un village en pierre empli de charme et d’histoire ; de petites plages ci et là aux pieds des immenses falaises.

On déplie notre kayak sur un petit terrain d’herbe où nous sommes garés. Quelques minutes nous suffisent pour mettre le kayak en place et le porter à l’eau, sur une plage en contrebas du village, le kayak est gonflé, les sièges et le gouvernail amovible installés ; plus qu’à se jeter à l’eau.

ENVELOPPES PAR LA NATURE

Quelques coups de pagaies nous suffisent pour nous retrouver au milieu de la rivière, sur cette eau émeraude prisonnière des falaises. Le Kayak, qui plus est équipé d’un gouvernail, est l’embarcation idéale pour naviguer et évoluer parmi ce somptueux décors. C’est confortable, rapide et apaisant. Étant photographe je n’ai eu aucun souci à embarquer mon appareil à bord, Grâce à la stabilité du transport ; c’est un réel plaisir de pouvoir faire des images de cet endroit magnifique depuis le milieu de la rivière.

Nous avons pagayé toute la journée en descendant et remontant le cours de l’eau, s’arrêtant au milieu de nulle part sur les rivages paisibles du Tarn. Un vrai moment d’évasion. Déconnexion, sport et liberté au programme.

UN DERNIER REGARD

Puis vint la fin de la journée, sous un soleil couchant aux teintes orangées, nos derniers coups de pagaies sont en direction de la plage où nous rangeons le matériel, une fois le kayak dégonflé, plié et rangé ; il ne nous reste plus qu’à jeter un dernier regard sur les gorges du Tarn, avant de reprendre la route. Ressourcés.

PASSER UN BON MOMENT

Le plus important dans le SUP yoga est de se faire plaisir, apprécier l’instant présent, quel que soit votre niveau et vos attentes. Cela peut être un moment de prospection intérieure. 

Cela peut être aussi l’occasion de faire des rencontres, de moment convivial en partageant la séance avec d’autres adeptes du SUP yoga, amis ou partenaires de séance. 

Soyons honnête, le SUP yoga c’est une petite part de risque… le risque de tomber à l’eau ! Ça ajoute du piment à la pratique et en cas de chute vous serez rafraichit. Pas besoin de se prendre au sérieux.

ALORS CONVAINCU ? ESSAYEZ MAINTENANT !

Pour débuter, il vous suffit d’être équipé de vêtements adaptés en fonction de la température de l’eau et des conditions météos (maillot de bain, vêtements adaptés en cas de chute dans l’eau, combinaison…), d’un SUP suffisamment large et stable.

Élément indispensable : le leash et la pagaie. Il est préférable de débuter sur un plan d’eau bien calme et plat et avoir pieds. Avec un coach certifié, c’est encore mieux !