An error has happened during application run. See exception log for details.

Championnat du Monde O’pen Skiff 2022 - C'est parti !

Après la Sardaigne en 2021, le Championnat du Monde O’pen Skiff 2022 retrouve la France du 19 au 23 juillet à Carcans Maubuisson.

Ce club de Voile est situé au sud du Lac de Carcans à quelques kilomètres de l’océan atlantique et du célèbre spot de surf de Lacanau. 250 coureurs de 10 pays sont présents, ce qui représente le plus gros score jamais enregistré par la classe sur un Championnat du Monde.

Cette année, on assiste au grand retour des teams Japonais, Néo Zélandais et Australiens qui ne pouvaient plus se déplacer ces deux dernières saisons à cause du Covid. Un come back très apprécié, mais redouté par les coureurs avec la présence de Russel Coutts en coach spécial du team kiwi ! On va assister également à la première apparition de la classe U12 qui a été lancée après le Mondial 2021 à Calasetta/Sardaigne.

 

Les coureurs de moins de 12 ans vont régater avec la nouvelle petite voile de 3,5m2 mise au point spécialement pour leur gabarit. Les teams s’installent sur ce site magnifique situé au coeur de la forêt landaise. Place aux inscriptions et aux premières manches d’entrainement avant la cérémonie d’ouverture qui lance officiellement le Championnat. 

Suivez les courses sur le site de l’épreuve avec des news quotidiennes, des photos et des vidéos : https://worlds2022.openskiff.org/


JOUR 1

Le Championnat du Monde O'pen Skiff a très bien commencé hier après-midi avec 4 manches courues dans de belles conditions. Vent 10-15 noeuds, soleil et température de 29. La cérémonie d'ouverture qui a été annulée la veille à cause des fortes chaleurs a été repoussée hier soir. Après le défilé des drapeaux devant le club, les équipes ont fini les pieds dans l'eau pour la grande photo générale. Le site est magnifique et très apprécié par tous les coureurs et coachs. Merci aux bénévoles ainsi qu’à l’organisation qui sont très sollicités.

© Benoit Treguilly

Lundi matin a eu lieu l'Assemblée Générale avec le choix du lieu du prochain Mondial : ce sera Rimini sur la côte nord italienne.  Tous les responsables nationaux présents sont très satisfaits de ce choix et feront le déplacement avec leur team. Benoit Treguilly a été élu comme nouveau président. Guido Sirolli reste vice-président.

L'ambiance générale est excellente, l'avenir de la classe est bon avec un potentiel de développement, les pays comme l'Espagne ou la Hollande sont très motivés.

C'était l'occasion de tester la nouvelle voile 3,5m, parfaite pour la nouvelle catégorie des moins de 12 ans. Elle est moins puissante mais reste efficace, et sera également une bonne voile d'initiation.

4 manches sont programmées cet après-midi (mercredi) en séparant la flotte des U15 en deux. Les conditions seront semblables à hier.

Résultats de la journée et actus : https://worlds2022.openskiff.org/

© Benoit Treguilly
© Benoit Treguilly
© Benoit Treguilly

Regardez la vidéo du premier jour avec l'équipe australienne !


JOUR 2

Les jours se suivent et se ressemblent sur le Lac de Carcans Maubuisson avec toujours de magnifiques conditions de soleil et de vent ! Comme au premier jour, le thermique s’est levé en début d’après-midi quand les coureurs sont partis sur l’eau et il est monté jusqu’à 15 nœuds au large sur le plan d’eau. Résultat, 4 manches se sont enchainées chaque jour dans les 3 catégories. Le plan d’eau est très technique avec de longues risées qui alternent avec de courtes périodes plus molles et des adonnantes ou refusantes très marquées se succèdent. A ce petit jeu de la régate tactique, les prétendants aux podiums apparaissent progressivement en haut des classements provisoires. Après ces deux jours de course, c’est également le moment de scinder la plus grande catégorie des U15 (153 coureurs !) en deux avec un groupe Gold et un groupe Silver pour la suite du Championnat. A terre, l’ambiance est très amicale et les pays échangent leurs impressions et récits d’aventures sur l’eau. Le groupe des U12 fait forte impression avec un bon niveau technique et les sourires affichés sur la plupart des visages montrent le plaisir des plus jeunes à régater ensemble avec la nouvelle petite voile.

© Benoit Treguilly

U12

Les Français font fort avec deux coureurs (Charles Ganivet de Créteil et Clara Zunquin de Royan) aux deux premières places suivis par l’Italienne Irene Cozzolino. Vu l’écart de points avec les suivants, ces trois coureurs ont toutes les chances de figurer sur le podium.

U15

Dans la catégorie reine des moins de 15 ans, ce sont les coureurs polonais qui créent la surprise et détrônent les Italiens et Français, habitués aux premières places. Cette équipe qui grossit très vite depuis plusieurs saisons affiche donc deux coureurs en tête de la course avec respectivement Piotr Trella et Julianna Ponto. A un point derrière, on trouve un Français, le régional Thimothe Lesniak de Cazaux Lac.

U17

Chez les plus grands, les U17, c’est l’Italien Guillo Siracusa qui a pris le commandement, mais son avance reste fragile devant le Polonais Piotr Kutzniarski en embuscade à quelques points derrière. Le Français Timothe Brisson se classe 3e devant un autre français à quelques petits points derrière. La météo est très favorable pour les prochains jours. Prochains départs aujourd’hui à 14 h pour 3 manches à suivre. Restez connecté !

© Benoit Treguilly
© Benoit Treguilly
© Benoit Treguilly

JOUR 3

Le troisième jour de course était sportif ! 3 courses ont été courues dans un vent plutôt fort entre 15 et 20nds. Tous les coureurs étaient ravis de batailler dans un vent plus soutenu sous un grand soleil.

En U12 le podium reste le même avec Charles GANIVET en tête mais les points sont serrés entre la deuxième (Clara ZUNQUIN) et la troisième place (Irene COZZOLINO).
En U15, le polonais Piotr TRELLA maintient sa première place et augmente son avance. Quelques changements sur le reste du podium avec les français Thimote LESNIAK et Nicodeme JONCQUEZ respectivement 2ème et 3ème
En catégorie U17, quelques changements sont à noter après les 11 courses. Le podium provisoire est composé de Giulio SIRACUSA, qui devance Niccolo GIOMARELLI et Piotr KUZNIARSKI.
Si tout se passe bien, les dernières courses se déroulent aujourd'hui avec à la clé les annonces des grands champions et les résultats finaux.

Bonne chance à tous !

Plus d’informations, photos, vidéos et tous les résultats sont à découvrir sur le site de l’événement :
https://worlds2022.openskiff.org/

 

Paul, Victor, Mathis and Johann getting a hands-on feel for the raw materials needed for the manufacture of the O’pen Skiff.

Step 2: Thermoforming

Time to move on to « Pinette », our incredible thermoforming machine. The boys are very keen to see how the moulds are prepared. Our technicians install all the footrests, inserts, pads and plenty more besides in the mould so that it’s ready to receive the slabs of PEHD that are pre-heated to 200°C.

The process itself is always impressive to watch: the PEHD slabs bend and are then sucked into the mould by air blown outwards through thousands of tiny holes in the mould itself, giving them their hull shape. That’s what we call “thermoforming”.  When the heating and thermoforming are finished, the boats are taken from the moulds to be cooled and take on their “finished” appearance, ready for sailing.  

The questions arise and so do the comments. 

"This is one of the most complicated products that we manufacture" explains Yvon Bergot, the French representative of the O’pen Skiff class. “It needs a lot of expertise and experience to supply like-for-like boats that comply with the requirements of a monotype class".

Fun fact #1:

All the machines in our factory now have individual names, given by the technicians :
Kauffman, Junir and Pinette, to name but three !

Fun fact #2:

Every O’pen Skiff we produce is made by incorporating recycled “secondary” materials (off-cuts etc.).
TAHE is a zero waste manufacturer, everything possible is recycled.

Fun fact #3:

Over 800 O’pen Skiffs are manufactured every year at our site in Vannes.
During an O’pen Skiff production cycle we produce 50 finished boats in 24 hours, that’s a finished boat every half hour, with 3 teams of technicians working in 8-hour shifts, 24/7!

Fun fact #4:

The O’pen Skiff (under its previous name of the O’pen BIC) was winner of the highly prestigious “Bateau bleu” eco-conception prize, awarded by ADEME, recognised for its minimising of energy consumption and emissions during manufacture, and that the boat is 100% recyclable et the end of its working life.


JOUR 4, 5 & 6

Les deux derniers jours de ce magnifique Championnat du Monde 2022 se sont poursuivis avec les mêmes excellentes conditions de vent. Le thermique est en effet monté jusqu’à 18-20 nœuds jeudi et vendredi, les rafales étaient plus marquées avec un temps plus couvert. Ces conditions de vent variées, changeantes et le clapot pas toujours facile à négocier ont favorisé les plus fins barreurs et tacticiens qui ont fait la différence. Elles ont également permis à tous les coureurs, notamment aux plus jeunes, de beaucoup progresser pendant cette semaine.

© Eric Bellande
© Eric Bellande

U12

Le classement des plus jeunes coureurs du championnat a peu changé tout au long de la semaine avec une victoire sans partage du Français Charles Ganivet de Créteil, suivi de près par Clara Zunquin de Royan et par l’Italienne Irene Cozzolino, puis de deux autres italiens Andrea Massaro et Andrea Carboni.

Le lancement sur cette épreuve de la nouvelle catégorie des U12, décidée lors du dernier Mondial, est un réel succès. Elle permet aux très jeunes l’accès à la classe avec un classement spécifique très motivant.  Vus l’engagement et le plaisir de naviguer constatés sur l’eau, il est clair que les nouveaux talents de l’O’pen Skiff sont bien là ! Côté équipement, Les plus jeunes coureurs ont définitivement adopté la petite voile qui a été inaugurée pendant ce championnat du Monde. Dessinée par Russell Coutts et son équipe Néo-Zélandaise, elle est parfaitement adaptée à leur petit gabarit avec un centre de poussée situé bas et une fabrication en dacron. Elle a également été très appréciée par les coaches qui pourront l’utiliser pour l’initiation dans leur club.

© Eric Bellande

U15

Après la division de la catégorie en deux ronds Argent et Or, la course au titre a été relancée avec une concentration des meilleurs sur le rond Or.

Piotr Trella a poursuivi son parcours exemplaire avec très peu de fautes et une grande régularité en tête de la course. En revanche, Julianna Ponto qui avait attaqué très fort en début de semaine a perdu pied pour laisser la deuxième place  au Français Thimothe Lesniak, le régional de Cazaux Lac et à l’Italien Luca Franseschini, talonné par son compatriote Dom Schiano Di Scioarro et par le Français Nicodème Jonquez.

© Eric Bellande

U17

C’est l’équipe italienne qui domine dans la catégorie des plus grands. Guillo Siracusa qui avait pris la tête de la course dès le premier jour ne l’a plus lâchée en restant très régulier à la première ou deuxième place.

Il a du s’appliquer pour prendre l’avantage sur son compatriote Niccolo Giomarelli qui a accumulé les premières places, mais dont les deux disqualifications l’ont empêché de monter sur la plus haute marche du podium. A la troisième place, on retrouve le polonais Piotr Kutzniarski, très régulier, suivi par le français Baptiste Courtias et  l’Italien Ricardo Michelotti.

U12

Le classement des plus jeunes coureurs du championnat a peu changé tout au long de la semaine avec une victoire sans partage du Français Charles Ganivet de Créteil, suivi de près par Clara Zunquin de Royan et par l’Italienne Irene Cozzolino, puis de deux autres italiens Andrea Massaro et Andrea Carboni.

Le lancement sur cette épreuve de la nouvelle catégorie des U12, décidée lors du dernier Mondial, est un réel succès. Elle permet aux très jeunes l’accès à la classe avec un classement spécifique très motivant.  Vus l’engagement et le plaisir de naviguer constatés sur l’eau, il est clair que les nouveaux talents de l’O’pen Skiff sont bien là ! Côté équipement, Les plus jeunes coureurs ont définitivement adopté la petite voile qui a été inaugurée pendant ce championnat du Monde. Dessinée par Russell Coutts et son équipe Néo-Zélandaise, elle est parfaitement adaptée à leur petit gabarit avec un centre de poussée situé bas et une fabrication en dacron. Elle a également été très appréciée par les coaches qui pourront l’utiliser pour l’initiation dans leur club.

U15

Après la division de la catégorie en deux ronds Argent et Or, la course au titre a été relancée avec une concentration des meilleurs sur le rond Or.

Piotr Trella a poursuivi son parcours exemplaire avec très peu de fautes et une grande régularité en tête de la course. En revanche, Julianna Ponto qui avait attaqué très fort en début de semaine a perdu pied pour laisser la deuxième place  au Français Thimothe Lesniak, le régional de Cazaux Lac et à l’Italien Luca Franseschini, talonné par son compatriote Dom Schiano Di Scioarro et par le Français Nicodème Jonquez.

U17

C’est l’équipe italienne qui domine dans la catégorie des plus grands. Guillo Siracusa qui avait pris la tête de la course dès le premier jour ne l’a plus lâchée en restant très régulier à la première ou deuxième place.

Il a du s’appliquer pour prendre l’avantage sur son compatriote Niccolo Giomarelli qui a accumulé les premières places, mais dont les deux disqualifications l’ont empêché de monter sur la plus haute marche du podium. A la troisième place, on retrouve le polonais Piotr Kutzniarski, très régulier, suivi par le français Baptiste Courtias et  l’Italien Ricardo Michelotti.

© Eric Bellande
© Eric Bellande
© Eric Bellande
© Eric Bellande
© Eric Bellande

Le retour des pays lointains était très important pour la classe. Absents depuis deux ans, ils étaient impatients revenir se mesurer aux coureurs européens. Les équipes japonaises, australiennes, Néo Zélandaises et Indiennes ont beaucoup apprécié ce Mondial et promettent de revenir en force en 2023.

L’équipe polonaise nombreuse et talentueuse a donné du fil à retordre aux ténors habituels de la classe avec une magnifique première place dans catégorie reine des U15.

La remise des prix a clos samedi matin ce très beau Mondial 2022 avec de nombreux lots offerts par Ronstan et TAHE. Elle a été suivie par un mini raid pour les coureurs encore présents. Dans un vent très léger, tous les pompings, rockings et paddlings étaient autorisés et cette fun race s’est terminée par un grand bain général autour des bateaux et la remise sur l’eau à un surf offert par TAHE au meilleur rocker !

Tous les coureurs reviennent chez eux avec des magnifiques souvenirs plein la tête, une expérience unique et des copains du monde entier. Les échanges de T shirts, de mails et de téléphone ont été denses le dernier jour ! Ils avaient tous hâte de se retrouver ensemble pour le prochain Championnat du Monde qui aura lieu à Rimini en Italie sur la côte à Adriatique fin juillet 2023. Le record de participation a été battu à Carcans et nul doute que le cap des 300 coureurs sera franchi à Rimini.

See you there !

Pour voir ou revoir toutes les vidéos, les photos et les résultats de l’épreuve, rendez-vous sur le site de l’épreuve : https://worlds2022.openskiff.org/